Acheter nos livres / notre DVD

Bernard Comte
ESPRIT de NOVEMBRE 1940 à AOUT 1941

PARIS, ESPRIT, 2006
1215 p.
2 909210 30 8
56,00 Eur
Reproduction intégrale présentée et annotée par Bernard Comte (1215 PAGES)

La période de Vichy a alimenté, durant de nombreuses années, une « guerre de mémoire » hexagonale. Invoqués au sein de celle-ci à charge ou à décharge, les dix numéros publiés par Esprit de novembre 1940 à août 1941, sous la censure de Vichy, étaient pourtant difficiles d’accès. Ils n’avaient en tout cas jamais bénéficié d’une étude systématique. Tel est donc l’objet du présent recueil qui offre, outre la reproduction intégrale de ces dix numéros, des présentations et des annotations historiques qui donnent un indispensable éclairage contextuel. Celui-ci permet avant tout de se garder des procès rétrospectifs qui jugent globa­lement la période avec plus d’emphase que de précision : la chronologie des faits, la portée du vocabulaire, la nature des groupes et des sociabilités informelles, les relations avec diffé­rents cercles du pouvoir ou avec des réseaux de la résistance naissante, les silences choisis, les allusions, les concessions faites à la censure, l’évaluation des urgences présentes et des perspec­tives historiques… tout cela demande un examen informé, mené ici parfois ligne à ligne, qui restitue les contraintes propres à la période. Cette approche – qui constitue par son ampleur une première dans les travaux d’histoire intellectuelle consacrés aux revues – permet de suivre, telle qu’ils se la posent, numéro après numéro et même article après article, la question qui ne quitte pas les auteurs et les responsables de la revue de l’époque : pourquoi publier ? Est-ce la juste attitude ? S’agit-il de lucidité ou d’aveuglement ? À quelles conditions est-ce utile ? Toutes ces interrogations resurgissent ici dans leur vigueur première, dans l’incertitude du développement des événements.


Normalien et agrégé, maître de conférences à l’Institut d’études politiques de Lyon, Bernard Comte est historien, spécialiste de l’histoire de Vichy et de la résistance (Une utopie combattante. L’École des cadres d’Uriage. 1940-1942, Paris, Fayard, 1991), du catholicisme lyonnais et de l’histoire de la revue Esprit. Il a participé (1989-1992) à la commission d’historiens présidée par René Rémond sur Paul Touvier et l’Église (Paris, Fayard, 1992).