Actualité des livres

06 décembre 2017
Note de lecture

Alain Wijffels

Le droit européen a-t-il une histoire ? En a-t-il besoin ?


Fayard/Collège de France, 2017
77 p.   12,00 €

Cette leçon inaugurale au Collège de France est d’autant plus intéressante que c’est un historien du droit, le belge Alain Wijffels, qui a été invité pour parler d’Europe par Mireille Delmas-Marty et Alain Supiot, dont les œuvres s’attachent aux enjeux juridiques les plus contemporains – en un mot, la « transnationalité ». Le corpus normatif et doctrinal qui émerge au sein de l’espace européen n’est-il pas un droit d’un type nouveau, qui maîtrise les complexités et les particularités de différents ordres juridiques ? Selon l’historien du droit, ces particularités ne sont pas niées par le retour écrasant d’un jus commune, mais ce dernier a été remplacé par le droit comparé et le dialogue des juges. Les concepts circulent et s’élaborent dans d’incessantes traductions, portés par des juristes qui s’inspirent de leurs traditions nationales. Le pari d’Alain Wijffels, surtout, est que l’Europe s’est construite et se construit comme État de droit. Il est l’héritage des diverses traditions européennes, contre l’idée répandue qu’un ordre juridique peut naître de rien. Entre une vision passéiste et une fuite en avant, le concept d’État de droit est un repère éclairant pour penser et repenser l’Europe.

Matthieu Febvre-Issaly