Le numéro du mois

Février 2008 / Le gouvernement des villes

LAÏDI Zaki
Reprendre la parole à gauche

Le déficit de réflexion de la gauche se manifeste dans trois domaines : dans sa conception des partis politiques et de ce qu’ils peuvent apporter à la société ; dans son idée du changement social, désormais essentiellement défensive ; dans sa compréhension, largement négative, de la mondialisation. S’ils apprennent à ne plus se limiter aux outils de la redistribution et de l’intervention de l’État, les idées ne manqueront pas aux partis de gauche.








Toutes nos
Archives