Le numéro du mois

Décembre 2012 / Refaire les humanités

CIBOIS Philippe
L'avenir des humanités

La culture classique ne peut plus aujourd’hui être considérée comme un « héritage » à réactiver. Il faut la réapprendre, non comme un patrimoine, mais comme une manière de penser le monde dans sa globalité, sans se laisser enfermer dans des savoirs techniques qui ont tendance à devenir hégémoniques ; cela suppose de repenser les méthodes d’enseignement du français, du latin, etc., pour faire contribuer ces matières à une éducation à la démocratie.

 

The future of the humanities

Classical culture nowadays can no longer be viewed as some “heritage” in need of reactivating. It must be learned all over again, not as a legacy but rather as a way of comprehending the world in its entirety, while eschewing the trappings of hegemony-bent technical knowledge. This calls for an overhaul of the way French and Latin are taught if these two subject matters are to help inculcate democracy.



Toutes nos
Archives