Le numéro du mois

Juin 2010 / Ce que nous apprennent les animaux

INSEL Ahmet
Au nom de l'humanité, cette conduite était un crime. » Une analyse de la demande de pardon aux Arméniens

Constatant l'incapacité de l'État turc à progresser dans la reconnaissance de ses responsabilités historiques vis-à-vis des Arméniens, une poignée d'intellectuels turcs ont lancé, en 2008, une déclaration reconnaissant la réalité de l'injustice commise lors du génocide. Pour comprendre les tenants et aboutissants de cette initiative, un de ses initiateurs en fait ici le bilan.

"In the name of humanity, that behaviour was a crime." When Turkish intellectuals beg forgiveness from Armenians. Ahmet Insel

In the face of the their government's inability to make any prohress towards a formal recognition of the country's historic responsibility vis-a-vis Armenians, a group of Turkish intellectuals in 2008 publicly recognised the reality of the genocide. In order better to understand the whys and wherefores of that inititative, one of its instigators looks back.



Toutes nos
Archives