Le numéro du mois

Janvier/février 2018 / Les mondes de l'écologie

PERRET Bernard
De la croissance marchande au développement durable

Il nous faut imaginer une prospérité qui ne dépende plus de la croissance marchande. Un tel développement durable s’appuierait sur un nouvel imaginaire technique (économie circulaire, de la fonctionnalité…) et prendrait en compte les richesses non monétaires (communs, coopération, troc…).

We must imagine a form of prosperity that does not rely on market growth. Such a sustainable development would rely on a new technological imaginary (circular economy, functional economy…) and would consider non-fiducial wealth (commons, cooperation, exchange…).



Toutes nos
Archives