Le numéro du mois

Décembre 2016 / L'islam à livre ouvert

REVAULT D'ALLONNES Myriam
Le paradoxe de la représentation. Entretien

Dès l’Antiquité, la représentation est à la fois ce qui relie et qui sépare. La modernité hérite de ce paradoxe qu’elle tente de résoudre par le concept de nation, pourtant aussi fictive que le peuple. L’acte de se représenter, aussi fragile soit-il, permet de retrouver sa puissance d’agir.

Since Ancient times, representation both links and separates. Modern times inherit this paradox, trying to solve it with the concept of nation, yet as fictitious as that of people. The act of representing oneself, however fragile, allows one to recover agency.



Toutes nos
Archives