Le numéro du mois

Mars/avril 2014 / Notre nihilisme

ROY Olivier
Al-Qaida et le nihilisme des jeunes

On parle souvent, au sujet des terroristes islamiques, de « nihilisme du croyant ». Bien souvent, ceux qui commettent des attentats suicides ne le font guère pour des raisons théologiques ; ils sont la plupart du temps jeunes, parfois convertis, en quête d’appartenance. Et si finalement ce nihilisme était davantage une question de génération que de religion ?

 

One sometimes speaks about a « believers’ nihilism » when characterizing the actions of islamic terrorists. But suicide bombers are seldom motivated by theology. Most of those who « kill for Allah » are young, sometimes recently converted to islam, in search of a community. What if this form of nihilism was characteristic of a generation rather than of a religion ?



Toutes nos
Archives