Portraits

tous les auteurs

SCHLEGEL
Jean-Louis


Philosophe, éditeur, sociologue des religions et traducteur.

 

Jean-Louis Schlegel est particulièrement intéressé par les recompositions du religieux, et singulièrement de l'Eglise catholique, dans la société contemporaine. Cet intérêt concerne tous les niveaux d’intelligibilité : évolution des pratiques, de la culture, des institutions, des pouvoirs et des « puissances », du rôle et de la place du religieux dans les démocraties dites parfois « postmodernes ». Lui importent aussi les rapports et les oppositions entre philosophie et théologie. Il a été membre du comité de rédaction de la revue scientifique française de sociologie des religions, Archives de Sciences Sociales des Religions, et continue de faire partie de son conseil scientifique. Au titre de sociologue et d’observateur du religieux, il est invité (conférences, interviews dans la presse ou pour des revues, radios) à parler de phénomènes de société qui impliquent le religieux : dérives « sectaires », questions autour de l’intégrisme, du fondamentalisme, de la laïcité, de l’Eglise catholique... Outre de nombreux articles dans Esprit et d’autres revues, il a publié deux ouvrages : Religions à la carte en 1995 (Hachette) et La Loi de Dieu contre la liberté des hommes. Intégrismes et fondamentalismes en 2002 (Seuil). Dans l'actualité politique, sociale et culturelle, en particulier à la télévision et à la radio, il observe avec intérêt les nouveaux conformismes, facilement présentés comme des « révolutions ». 

 

Une part essentielle de l'oeuvre intellectuelle de Jean-Louis Schlegel concerne son travail de traducteur, né de sa double compétence linguistique et philosophique-théologique. Il a notamment traduit L'Etoile de la rédemption de Franz Rosenzweig avec Alexandre Derczanski (Seuil, 1982 et 2003, traduction entièrement revue), Théorie de l'agir communicationnel de Jürgen Habermas (avec Jean-Marc Ferry, Fayard, 1987) et Théologie politique I et II de Carl Schmitt (Gallimard, 1988).