Rendez-vous

04 octobre 2017

Cycle de débats "l'Esprit du temps"

L'Europe au défi des migrations


Institut d'études avancées, 17 quai d'Anjou, 75004 Paris
Mercredi 4 octobre 2017, 18h30-20h Débat avec Virginie Guiraudon, Ivan Krastev et Manuel Lafont-Rapnouil, animé par Anne-Lorraine Bujon. Organisé par l’IEA de Paris et la revue Esprit.

Où en est le projet européen ? Depuis quelques années, l’Union européenne traverse une mauvaise passe : crise des dettes souveraines, référendum du Brexit au Royaume-Uni, montée de mouvements populistes hostiles aux élites libérales pro-européennes... De toutes ces crises, celle de l’accueil des migrants est sans doute la plus révélatrice, car elle met au jour des fractures profondes : entre le Nord et le Sud, où l’Italie et la Grèce, pays de première entrée des migrants, demandent en vain davantage de solidarité ; mais aussi entre l’Ouest et l’Est, car les pays du groupe de Visegrad, Pologne et Hongrie en tête, refusent de se voir imposer un plan de répartition des réfugiés qu’ils estiment incompatible avec leur souveraineté nationale. Tandis que l’Allemagne réaffirme que le projet européen repose avant tout sur le partage de normes constitutionnelles et de principes universels de respect des droits de l’homme, d’autres voient l’Europe comme une civilisation et une culture assiégées, qu’il faut défendre en consolidant les frontières. Dans le même temps, le nouveau paysage international depuis l’élection de Donald Trump inciterait plutôt les pays de l’Union européenne à resserrer les rangs, face aux États-Unis et aux grands émergents comme la Chine. Et les opinions publiques redécouvrent en partie leur attachement à l’appartenance européenne... Dans ce contexte mouvant, la question migratoire est toujours plus critique, car de son traitement dépendra la capacité de l’Union européenne à défendre un modèle politique fidèle aux principes mêmes de sa fondation dans l’après-guerre. Sera-t-il possible de remettre l’intégration européenne en marche, et sur la base de quels compromis ?

 

Entrée sur inscription auprès de l'IEA.

 

IEA_Europe_4octobre2017