Rendez-vous

18 novembre 2017

Les Semaines sociales avec La Croix

Quelle Europe voulons-nous ?


Paris Event Center, Porte de la Villette, Paris

Ce sujet, ancré dans l’actualité de ces derniers mois, a été choisi par le groupe de travail des Semaines sociales avant même les évènements qui ont marqué l’Europe dernièrement : le Brexit, la campagne électorale française, la montée des extrêmes aux Pays-Bas, en Autriche et en Allemagne. Les Semaines Sociales de France (SSF) ont déjà traité de l’Europe plusieurs fois. Et face à la montée du scepticisme et d’un certain rejet du projet européen, le comité organisateur a voulu rappeler, avec cette nouvelle session, pourquoi les Semaines sociales sont attachées au projet européen sans omettre qu’il est nécessaire que celui-ci évolue. Comme souvent,  le sujet choisi par les Semaines sociales est rattrapé par l’actualité.

Avec l’arrivée au pouvoir d’un président attaché aux valeurs européennes,  le temps est venu de débattre et de réfléchir ensemble aux transformations nécessaires pour une Europe plus sociale et solidaire. Emmanuel Macron a émis le souhait de mettre en place des conventions démocratiques, les Semaines sociales sont passées à l’action et organisent le premier débat pour la refonte de l’Europe. 

Pour repenser l’Europe, il est impératif de faire un état de lieu de sa situation. Le premier objectif de cette session est de prendre acte des promesses, des réussites et des rejets que l’Union européenne suscite. Cela permettra de mettre au clair les problèmes qui sont du fait de l’Union de ceux dont elle est le bouc émissaire. Cette analyse aidera également à comprendre le rôle l’Europe dans le monde actuel et de mettre en perspective l’importance de l’Europe pour notre futur commun.

Dans un second temps, les différentes personnalités intervenant lors de la session exposeront les conditions démocratiques nécessaires au renouveau européen, grâce notamment à la réappropriation politique par les nations et les peuples qui composent l’Europe.

Un autre objectif de cette session est de reconstruire une vision européenne commune. Quelle est cette vision dans les domaines qui apparaissent aujourd’hui comme prioritaires : la sécurité extérieure, la migration, la lutte contre les inégalités et toutes les formes d’exclusion, la transition écologique, la culture et nouveau mode de développement.

Programme de la session 2017

Samedi 18 novembre

1 L’Europe : promesse, réussites, rejets, espoirs

Une relecture du projet européen

60 ans après le traité de Rome, où en est l’Europe par rapport à ses objectifs initiaux ? L’heure est au diagnostic pour saisir ses réussites et ses fragilités et pour mieux réagir aux nombreux risques qui la menacent. Cette analyse sans concession sera réalisée par Enrico Letta, ancien Premier Ministre Italien, Doyen de l’Ecole des Affaires internationales de Sciences Po (PSIA) et Président de l’Institut Jacques Delors.

L’Europe au quotidien : l’épreuve du réel

Témoins et acteurs du fonctionnement de l’Union Européenne au jour le jour, les intervenants illustreront à partir d’exemples concrets les réussites et les échecs européens, notamment dans le domaine social.

A cette table ronde participeront Loïc Armand, président de la commission Europe du Medef et vice-président de L'Oréal en charges des affaires extérieures, Véronique Fayet, présidente du Secours Catholique et Claude Rolin, député européen, vice-Président de la Commission Emploi et Affaires sociales au sein du Parlement européen.

Fil théologique et spirituel : L’Europe, un enjeu spirituel

Dialogue entre Frère Aloïs, prieur de la Communauté de Taizé et Jérôme Vignon, président d’honneur des Semaines sociales 

2 L’Europe : les ressources de la culture, les attentes des jeunes

Goûter l’Europe

Dans la deuxième partie de la journée aura lieu la Séquence culturelle. Comment Europe se manifeste à travers sa culture ? Les participants seront immergés dans la culture européenne grâce à trois grandes voies d’expression artistiques : la poésie, la musique et le cinéma. Une manière de partager notre patrimoine culturel mais aussi de montrer que l’Europe de la culture est un facteur d’union malgré sa grande richesse et sa diversité.

Cette séquence se terminera par l’intervention d’Antoine Arjakovsky, historien et co-directeur du séminaire Passé et avenir de la civilisation européenne  au Collège des Bernardins.

Jeunes en Europe

L’animation de cette séquence est confiée à plusieurs groupes de jeunes qui exprimeront leur vision de l’Europe, et ce qu’ils en attendent. Seront présents le Cafébabel (association de journalistes coproducteurs d’un site interactif sur l’Europe), le MRJC (Mouvement Rural de Jeunesse Chrétienne), l’Office franco-allemand pour la jeunesse le mouvement Des Europes et des Hommes, la JOC (Jeunesse Ouvrière Chrétienne), les Apprentis d’Auteuil, les Jeunes Professionnels du MCC (Mouvement Chrétiens des Cadres et Dirigeants) mais aussi l’association Des Europes et des hommes.

 

Dimanche 19 novembre

3 Quelle Europe voulons-nous ?

L’Europe peut-elle être un lieu où les citoyens de toutes nationalités ont leur place et devenir un espace politique pertinent ? Les intervenants de cette partie prendront en compte le constat d’une désillusion des pratiques politiques où coexistent abstention massive, votes protestataires, mais aussi espoirs nouveaux et capacité de mobilisation. Retour sur la tension entre Europe et nations à l’heure où l’on attend de l’Europe davantage de capacité extérieure, y compris dans les domaines régaliens. Quel partage des tâches et quels mécanismes de participation démocratique permettraient de mieux concilier subsidiarité entre l’Union Européenne et ses nations, éléments de cohésion sociale, ainsi que coopération et solidarité entre les peuples européens ?

La vision de l’Europe d’une responsable politique française

Pour démarrer cette nouvelle journée, Nathalie Loiseau, ministre auprès du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, chargée des Affaires européennes, nous donnera sa vision de l’Europe.

L’Europe : quelle place pour les nations ?

Comment mieux concilier la distribution des compétences ? Comment dépasser les tensions liées au débat entre fédéralisme et souveraineté des Etats membres ? Pour répondre à cette question, deux intervenants débattront : Jean-Marc Ferry, professeur titulaire de la chaire Philosophie de l'Europe à l'Université de Nantes. 

L’Europe : entendre la parole de l’Eglise

Trois semaines après « (Re)penser l’Europe », une rencontre à Rome entre représentants des Églises et responsables politiques, que dit l’Eglise sur l’avenir et la responsabilité de l’Europe ? Quelle responsabilité de l’Eglise et des chrétiens pour soutenir le projet européen ? Cette analyse sera guidée par Mgr Jean-Pierre Grallet, représentant la France à la COMECE (Commission des Episcopats de la Communauté européenne.

La voix d’un autre continent

Denise Houphouet-Boigny, Ambassadeur, Déléguée Permanente de Côte d'Ivoire auprès de l'UNESCO, partagera sa vision sur la responsabilité particulière et souhaitée de l’Europe vis-à-vis de l’Afrique.

4 Quelle Europe voulons-nous ? Nos responsabilités.

L’Europe et ses frontières : défendre, accueillir ?

L’Europe doit prouver sa capacité à répondre aux menaces liées à l’insécurité à gérer les enjeux migratoires. Cette analyse sera conduite par Nicole Gnesotto, spécialiste des questions stratégiques européennes, membre du think tank Notre Europe

L’Europe : quelle responsabilité dans la transition écologique ?

Quelle responsabilité a l’Europe dans la mise en œuvre de la transition énergétique et écologique, nécessaire pour la régulation du marché, et préalable à toute solidarité européenne ? Gaël Giraud, chef économiste de l'Agence française de développement (AFD) nous donnera les clés de ce que l’Europe peut et doit faire concernant cette question écologique.

L’Europe solidaire, nouvel enjeu pour la démocratie

Comment faire  vivre le processus démocratique en Europe ? Michel Barnier, négociateur en chef de la Commission européenne chargé de la conduite des négociations avec le Royaume-Uni, nous éclairera sur ce sujet majeur pour la transformation de l’Europe.

Conclusion à trois voix

Cette session sera conclue par Henryk Woźniakowski, éditeur et essayiste polonais, Emelyn Weber, membre de la JOC, responsable du Groupe des Organisations étudiantes et mouvements de jeunesse au CESE et Dominique Quinio, présidente des Semaines sociales de France.

Inscription en ligne ou directement sur place.