PEYROULOU
Jean-Pierre


Spécialiste de l’histoire de l’Algérie et des problématiques liées à la décolonisation.

 

Après un ouvrage sur la guerre civile algérienne des années 1990 (L’Algérie en guerre civile, avec Akram B. Elyas, Calmann-Lévy, 2002) et une réinterprétation des violences des mois de mai et de juin 1945 en Algérie (Guelma, 1945, La Découverte, 2009), il prépare un atlas historique des décolonisations, ce deuxième grand moment de l'histoire du XXe siècle avec la Guerre Froide : étapes et formes d'accession à la souveraineté internationale des anciennes colonies, circulations des hommes et des idées à l'intérieur de ce Tiers-Monde en formation puis en fragmentation sous l'effet de la mondialisation.


Il projette également de travailler à une histoire des Français d'Empire, ces méconnus qui, après avoir été glorifiés pendant les grandes heures de l'Empire, furent oubliés par une historiographie confinée dans l'Europe, alors qu'ils furent des acteurs de la seconde mondialisation. Cette histoire serait écrite non pas vue de Paris ou de Marseille mais appréhendée depuis les campagnes coloniales algériennes, tonkinoises et ivoiriennes.



Jean-Pierre Peyroulou écrit également sur l’Algérie contemporaine : l'évolution du régime algérien, l'application de l'amnistie par laquelle le régime croit pouvoir refermer la parenthèse de la guerre civile, les disparitions forcées qui ont fait l'objet de bien faibles mobilisations, au-delà des familles, pour que cette question enclenche des transitions politiques, contrairement aux pays d'Amérique du Sud, qu’il serait intéressant d’analyser comme point de comparaison.

 

jppeyroulou@esprit.presse.fr